ACTUALITES

DEMANDER

 
 
  • Home
  • Centre de presse
  • Avis sur les produits

Avis CLARK Chariot à mât rétractable SRX14/16

Text: Theo Egberts, Andersom Testing
La photographie: Mark Dohmen et Theo Egberts, Andersom Testing

 

Fonctionnel et complet

Fonctionnel et complet

Fonctionnel et complet

Clark a récemment présenté son propre chariot à mât rétractable. Le chariot est caractérisé par sa grande fonctionnalité et son équipement standard complet. En outre, le Clark SRX est facile d’utilisation et affiche de bonnes performances. Certaines des fonctionnalités, comme le nouvel « éclairage de sécurité », sont vraiment des premières mondiales.

L’an dernier, Clark a déjà présenté son nouveau chariot à mât rétractable « propre » lors d’une conférence de presse. Le chariot représentait les ambitions de la marque, mais ne remplissait pas les objectifs que s’imaginait Clark Material Handling Europe. Sur notre continent, la barre étant placée plus haut qu’aux États-Unis ou en Asie, les européens et coréens ont collaboré ensemble à l’optimisation nécessaire.

Récemment, la série SRX améliorée a été enfin prête pour le lancement et les tests officiels. La série comporte un modèle 1 400 et un modèle 1 600 kg, atteignant des hauteurs de 10 500 mm avec une capacité résiduelle de 850 kg. Nous avons testé le SRX 16 avec une hauteur de levage de 7 500 mm et il nous a agréablement surpris.

Sobre et fonctionnel

Sobre et fonctionnel

Sobre et fonctionnel

Clark n’est pas une marque qui vise un degré élevé d’innovation technique et un design remarquable. La fonctionnalité sans fioritures se trouve au premier plan, ce qui était évident lors de notre première confrontation avec le nouveau SRX 16. Le chariot a un aspect peu frivole, mais très solide, pratique et accessible. Ceci est visible, par exemple, avec la bonne marche intégrant une poignée et la marche supplémentaire. L’espace pour la chaussure aurait pu être un peu plus grand, mais en réalité il ne manque rien. Le marchepied est à une hauteur pratique et le siège derrière le volant de taille moyenne est correct, même si l’ajustage du système est moyen et maladroit. Peut-être qu’une future colonne de direction rabattable pourrait faciliter encore cette étape.

La faible profondeur de la cabine, 500 mm, est particulièrement frappante la première fois. La plupart des marques proposent 70 à 100 mm de plus. Toutefois, l’avantage est que le chariot est un peu plus compact.

Richesse d’équipements de série

Richesse d’équipements de série

Richesse d’équipements de série

Le chariot test est équipé de mini-leviers individuels ; un joystick est disponible en option. Les réglages du chariot sont ajustables grâce à l’écran couleur également utilisé par Clark pour les autres chariots.

L’équipement de série des chariots SRX est plus complet que beaucoup de ses concurrents, revendique Clark. Selon le fabricant, ces différentes caractéristiques représentent une valeur d’environ 2 000 €. Le chariot CA de base est équipé d’une suspension 3 roues sans maintenance (électromagnétique), d’un tablier porte-fourche à déplacement latéral, d’enjoliveurs de roue, de porte-charges et atteint une vitesse maximum de 14 km/h. De surcroît, chaque chariot est monté sur un lit roulant pour un remplacement facile latéral de la batterie et la possibilité de basculer entre la direction à 180 et à 360 degrés par la pression d’un bouton.

Les éléments en option sur le chariot test incluent les éclairages, la présélection de hauteur de levage programmable, une caméra de fourche, la mise à niveau automatique de la fourche et le positionnement central. Caractéristique rarement présente sur les chariots à mât rétractable, ce SRX 16 dispose de la protection d’arrêt pour la descente et le levage pour éviter l’endommagement des bras porte-charge lors de la descente ou de la prise de palette. Tout fonctionne facilement et précisément.

De plus, Clark a une prime en termes de visibilité et de sécurité autour du chariot. La lampe de sécurité Clark Safety Light émet un rayon lumineux d’un rouge vif, légèrement incurvé, des deux côtés du chariot. Celui-ci indique aux autres personnes de maintenir une distance suffisante avec le chariot. Associé avec un point rouge ou bleu, il apporte une toute nouvelle lumière à la sécurité des véhicules.

Performances attendues

Performances attendues

Performances attendues

Le Clark SRX 16 propose trois réglages usine : Power, Normal et Economy. Les réglages influencent la vitesse de levage sans charge, l’accélération et la vitesse de conduite. « Normal » confère au chariot une vitesse de base et une maniabilité excellentes, mais le mode « Power » permet également un fonctionnement facile du chariot Clark. Bien entendu, tous les réglages dans tous les modes peuvent être ajustés en fonction des exigences du client par le technicien de maintenance.

Lors du travail avec le chariot à mât rétractable, la fourche de gauche et le bras de droite sont presque toujours dans le champ de vision du conducteur. Souvent, l’autre bras et l’autre fourche sont également visibles, ce qui permet de travailler avec le chariot de manière très « contrôlée ». Les pièces du mât sont assemblées proprement et les chaînes et tuyaux sont montés de sorte à assurer une visibilité optimale pour le conducteur. La vue à travers le toit de protection et autour du chariot est également suffisante.

Les performances mesurées du mât sont également bonnes. La fourche déchargée atteint notamment des vitesses élevées. Clark a pris grand soin de la sécurité et du confort. L’amortissement du mât est parfait pour la descente et la prise de palettes ainsi qu’en hauteur de levage maximum. La prise et la dépose de palettes sont également effectuées avec beaucoup de précaution.

Le système de direction électrique est également un point positif. Clark a trouvé la mesure exacte de ratification et de réaction, ce qui rend le chariot extrêmement prévisible lors de la manipulation.

Consommation énergétique favorable

Consommation énergétique favorable

Consommation énergétique favorable

La vitesse de conduite mesurée en mode « Power » est de presque 14 km/h, ce qui est rapide. Dans le cadre de nos essais, nous avons vu qu’une vitesse aussi élevée n’a de sens que pour les déplacements plus longs et en ligne droite dégagée d’au moins 75 mètres. Dans la plupart des cas, une vitesse de déplacement entre 11 et 12 km/h est idéale, comme nous l’avons vu en mode « Normal ». La productivité élevée est en général le résultat de la somme d’un chariot prévisible, d’une vitesse de levage suffisante en charge, d’une accélération rapide et de vitesses de prise élevées. La prévisibilité du SRX est élevée, l’accélération et la prise sont cependant légèrement plus modestes. Néanmoins, le chariot atteint un score de productivité en grande partie égal à la moyenne de sa catégorie. Sa rentabilité découle de son score au dessus de la moyenne en consommation énergétique. Bien sûr, la productivité peut être augmentée, mais cela nuit toujours à la consommation énergétique.

Conclusion

Conclusion

Conclusion

En résumé, nous voyons le nouveau Clark SRX comme un chariot d’entrée d’une étonnante qualité dans la catégorie des chariots à mât rétractable de 1,4 et 1,6 tonne. Il est fonctionnel, facile à utiliser et ses performances sont suffisantes voire supérieures à la moyenne. La durée de vie de la batterie est suffisamment étendue pour une journée de travail intense. Dans sa version standard, le chariot est mieux équipé que de nombreux concurrents et offre toutes les options souhaitées. L’équipe d’essai voit l’ajustement du volant et les possibilités de stockage moyennes comme des points à améliorer. Ceci vaut également pour le ventilateur de refroidissement qui se met souvent en marche et qui est très audible. Toutefois, comme pour la taille du marchepied et la profondeur de cabine, il n’y a pas d’obstacles à un bon travail avec ce nouveau chariot à mât rétractable.

Points forts

maniabilité

vue de la fourche et des bras de soutien

richesse d’équipements de série

À améliorer

réglage du volant

possibilités de stockage

bruit du ventilateur de refroidissement

 

Clark SRX 16 C 10
Clark SRX 16 C 2
Clark SRX 16 C 3

La disposition des pédales est conventionnelle et se compose d’une pédale « de l’homme mort », d’un frein et d’une pédale d’accélération. Grâce à la direction 3 roues sans maintenance, la pédale de frein est rarement utilisée.

Clark SRX 16 C 4
Clark SRX 16 C 9

Le chariot à mât rétractable Clark SRX est peu encombré, pratique et offre de bonnes performances.

Clark SRX 16 10 2
Clark SRX 16 16 2
Clark SRX 16 17 2
Clark SRX 16 23 2

L’une des options remarquables est la lampe de sécurité Clark Safety Light qui projette une bande rouge des deux côtés du chariot pour indiquer aux pétons et aux autres usagers de l’entrepôt une distance de travail de sécurité.

Clark SRX 16 27

La cabine n’est pas très spacieuse mais reste très fonctionnelle. Malheureusement, les options de stockage sont limitées.

Clark SRX 16 29
Clark SRX 16 32
Clark SRX 16 33

Grâce à la marche supplémentaire, il n’est pas difficile de monter dans le chariot. La profondeur du marchepied, par contre, est assez réduite, mais reste suffisante pour être utile lors de la descente.

Clark SRX 16 39 2

L’écran en couleur informe le conducteur et lui donne accès aux réglages. Le clavier numérique permet l’activation du chariot (PIN) et la programmation du sélecteur de hauteur de levage.

Clark SRX 16 40
Clark SRX 16 7 2

La vue à travers le mât est bonne, l’une des deux fourches est toujours visible. Le long du mât, le conducteur a une bonne vue des bras de soutien.

Clark SRX 16 8 2

Le chariot d’essai est équipé de mini-leviers individuels pour la commande des fonctions de mât. L’unité est réglable en longueur. Un joystick est également disponible.

Clark SRX 16 9 2
Clark SRX 16 37

Connus sur les chargeurs latéraux, mais rarement vu sur les chariots à mât rétractable : des boutons permettent au conducteur d’activer la protection d’arrêt pour la descente et le levage pour éviter d’endommager les bras de chargement.

Clark SRX 16 2 2
Clark SRX 16 19 2

 

Imprimer